- La génie Musicale

lundi, mars 05, 20120 commentaires

Depuis mon enfance, depuis des décennies ! Que je m’efforce de comprendre une problématique concernant nos patrimoines musicaux nous les Maghrébins, j’ai eu l’occasion et ce fût une coïncidence lorsque un jour un cousin m’a recommandé une chanson du groupe Lemchaheb intitulée « El Demâa », la première impression figeant ma réflexion était « Comment un son, un rythme de ce genre peut être crée en ces temps ? toute une beauté musicale, qu’un être humain ne pouvait qu’admirer, se sentir prit par cet air époustouflant, surprenant, merveilleux », de là et depuis l’ âge de l'adolescence, ma saveur musicale suivait cette variété mélodieuse, en 1984 à la grande salle Atlas en plein centre de Bab El Oued à Alger fût ma 1ère rencontre avec Lamrani Moulay Chérif, le leader du groupe Lemchaheb, une rencontre tant attendue, qui allait enfin débloquer cette réflexion contrainte, à mon entrée à la salle, mon regard se fixa sur son mandole posé sur une chaise, « C’est cet instrument qui fait jaillir tous ces sons féériques ?!!! » toutes les réponses à mes questions ont été satisfaites après 02 heures de contentement musical,

Ce Chérif ne pouvait être qu’un génie!!
Ecouter
En 1985 j’ai acheté l’album de Lemchaheb « Sahara Elektrik» Cet album enregistré à Tanger en collaboration avec les Dissidenten , le leader Moulay Chérif Lamrani a fait sortir des sons de tonnerre dans la chanson Fata Morgana , cette dernière qui est devenue célèbre non seulement en Afrique du nord mais elle est restée au top en Europe et en Amérique du nord, 1,5 million de copies ont été achetées seulement en Brésil, les paroles de cette Chanson ont été écrites par Moubarek Djadid El Chadili une merveille dans la musique Mondiale

Le son du mandole de Lamrani est pénétrant dans la chanson de «Sahara Elektrik » en Arabe : El kara El Semra

Un fan Anglais adorant l’art de Lemchaheb et Dissidenten a dit «Sahara Elektrik » ”an album like no other the world had seen before, an audacious intrution in a world forbidden to western man. An album that has proven to be extensively influential along the last two decades, not only opening the ears of western rock listeners to middle eastern music but aslo helping some Arabic artist to penetrate the western world, notably the now famous Cheb Khaled, Chaba Faddella, Rabi Abou Khalil, Safy Boutella and many others. » Pour traduire « Sahara Elektrik » est une nouvelle musique que personne au monde n’a encore écouté»

Andy Heurt a dit aussi en témoignage sur la musique de Lemchaheb & Dissidenten "I really put my head on the block by insisting-in print-that « Sahara Elektrik » was by far the best album of 1984. In Britain it caught the ear of John Peel, and it was a chance encounter with album’s title track on the idiosyncratic Jock’s show that started my inquisitive nose a-twitching. It’s a-twitching. It’s ironic , but by no means surprising, that Britain is the last European nation to open it’s doors and collective minds to the most surprising new continental band, Germany’s DISSIDENTEN. The assumption that we the Brits lead the field in musical trends makes it hard for us to believe that someone else has beaten us" Andy Hurt SOUNDS, May 11, 1985

Pour traduire, j’insiste sur le fait que l’album de Sahara Elektrik est le meilleur album de musique en Europe en 1984 , les Anglais croient toujours qu’ils sont les meilleurs Musiciens du monde, mais il ironise qu’il est difficile pour nous de croire que quelqu'un d'autre nous a battus, en référence à l’album «Sahara Elektrik », cette dernière est une chanson décrivant les misères et dénuements du continent Africain, C’est Lemchaheb qui ont crée le beat music « la musique Mondiale » en collaboration avec le fameux groupe Allemand "Les Dissidenten", ce sont eux qui ont dressés le terrain pour les chanteurs de Rai à atteindre la mondialisation, Après il y a eu d’autres albums encore plus beaux, des titres de musique ample en harmonie, riches en éclat musical, des titres éternels à savoir «Out of this world », «Li fat the pyramids, et Arab Shadows » et d’autres…

Les chansons de Lemchaheb ont été fredonnées, chantées à Bochum en Allemagne le 28/09/1985, à Köln le 20.02.1991 et New York en 1991. Le musicien Lamrani Moulay Chérif reste à mes yeux l'un des meilleurs musicien que la nation Arabe a connu.



Rabah
Share this article :
 
Support : Creating Website | Johny Template | Mas Template
Copyright © 2005. Lemchaheb - All Rights Reserved
Template Created by Creating Website Published by Mas Template
Proudly powered by Blogger
type='text/javascript'/>